Nil de Lynne Matson

Genre : Science-fiction

Tome 1

nil,-tome-1---nil-703221

Résumé : Un jour ensoleillé, Charley, une jeune américaine, se fait emporter par une lueur. Elle se réveille alors sur une île, en compagnie d’un groupe de jeunes de son âge. Elle y fait la rencontre de Thad, leur chef. Et elle apprend alors la terrible vérité : chaque jour, une porte s’ouvre, et leur seul moyen de s’en sortir et d’en attraper une. Mais pour cela, ils n’ont qu’un an : si il n’ont pas réussi à trouver une porte au bout d’un an, ils meurent…

Avis de Mme Aubert : Ce roman avait énormément de critiques élogieuses, j’étais donc certaine de l’aimer. Eh bien non… L’univers, que j’ai tout de même bien aimé, est très semblable à celui du labyrinthe. J’ai même regretté à certains moments que ce soit si proche… Le gros point négatif de cette histoire pour moi est les personnages principaux. J’ai détesté Charley dès le début, elle incarne le stéréotype de l’américaine de base qui tombe amoureuse du beau garçon… L’histoire d’amour était insupportable et mièvre, et a complètement gâché l’histoire qui était pourtant bien construite.

J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages, un peu trop nombreux et pas franchement attachants. La fin est bâclée et très prévisible, et ne donne vraiment pas envie de lire la suite.

Note : 8/20


CVT_Nil-Tome-2--Les-secrets-de-Nil_830

Tome 2 : Les secrets de Nil

Résumé : L’oncle de Skye a été enlevé sur Nil quand il était adolescent. Son père veut donc tout faire pour retrouver cette île. Il part alors en expédition, et, un soir, Skye rencontre un garçon étrange. Elle décide de le suivre et se retrouve à son tour sur Nil. Elle y rencontre Rives, le meilleur ami de Thad et le nouveau chef de la cité. Ensemble, ils vont se rendre compte que les règles de Nil ont changé : de nouveaux pièges les attendent, mais cette fois-ci, ils ont peut-être trouvé la solution pour les dévier, et détruire Nil pour toujours.

Avis de Mme Aubert : Malgré ma déception du tome 1, j’ai quand même voulu essayer de lire le deuxième, en sachant que ce ne seraient pas les même personnages. J’ai donc largement préféré ce tome-ci. Les personnages sont beaucoup plus intéressants et approfondis, et nous n’avons d’histoire d’amour totalement mièvre. Le côté sombre des personnages est très bien fait, et ils sont beaucoup moins superficiels que ceux du premier tome.

Malheureusement, j’ai attendu longtemps (presque deux ans) avant de lire ce tome-ci, j’ai donc eu beaucoup de mal à resituer les personnages par rapport au premier tome. Nous avons (enfin !) droit à des révélations sur le fonctionnement de l’île. J’ai trouvé les idées très bien faites. Nous sortons ici définitivement du côté science-fiction de l’histoire mais de façon fluide et intelligente. J’ai beaucoup plus apprécié ce tome, même si pour moi, l’histoire n’est pas non plus transcendante. Je lirai certainement le dernier tome, car j’aimerais quand même connaître le dénouement. Ce roman se lit très bien, mais ne fera pas partie de mes séries préférées.

Note : 14/20

Warcross de Marie Lu

51MVX8VvaBL._SX309_BO1,204,203,200_

Genre : Adolescent / Science fiction

Résumé : Emika vit dans une société futuriste. Pauvre, elle ne parvient pas à rembourser les dettes que son père lui a laissées à sa mort. Elle devient donc chasseuse de prime, et capture les criminels que la police ne parvient pas à arrêter. Mais après une énième désillusion, elle décide de tenter le tout pour le tout : alors que la compétition du jeu Warcross est lancée, elle décide de pirater la cérémonie. Mais elle est découverte et risque bien d’aller en prison… Mais à son grand étonnement, Hidéo, le créateur du jeu et son idole de toujours, l’appelle en personne pour lui proposer un emploi…

Avis : Ce roman est une très bonne découverte. Le système du jeu warcross m’a beaucoup fait penser à l’oasis de Ready Player One, mais l’aspect lié à la réalité était plus expliqué dans ce roman. J’ai adoré les personnages, surtout ceux de Emika et Hidéo, et leur développement tout au long de l’histoire.
Les parties du jeu sont si bien décrites que nous avons l’impression d’être dans le jeu. Tout est très bien expliqué, même les passages un peu plus techniques. L’histoire d’amour qui se développe est très bien faite, et pas trop rapide, contrairement à beaucoup de romans pour adolescents de ce style.

Ce qui fait l’originalité de cette histoire, ce sont ses personnages, et surtout, les nombreux secrets qui les entoure. Même si la plupart sont prévisibles, il y a forcément un moment où l’on reste bouche-bée. Les révélations finales promettent une suite à la hauteur, et je suis impatiente de lire ça.

Note : 18/20

The rain de Virginia Bergin

the-rain-976165-264-432

Genre : Science-fiction

Résumé : Alors que Ruby est en soirée avec des amis, les parents de ceux-ci arrivent en leur disant de ne surtout pas sortir sous la pluie : elle est infectée. Chaque personne touchant la pluie meurt presque instantanément. Elle finit par rentrer chez elle auprès de son beau-père, qui lui annonce que sa mère et son frère sont morts. Au bout de quelques jours, ils décident de sortir pour se réapprovisionner mais ils assistent à des scènes de pillage et décident de rentrer quand Simon se retrouve infectée. Désormais seule, Ruby décide de partir à Londres pour retrouver son père.

Avis : Dès les premières pages, nous sommes immergés dans ce monde apocalyptique. J’aime bien ce genre de romans, et j’ai trouvé l’idée de base très bien faite, personne n’avait songé avant que ce soit l’eau qui finirait par nous tuer. J’ai beaucoup aimé l’histoire et les rebondissement, mais un élément m’a vraiment empêché d’adorer ce livre : le personne de Ruby. Elle est odieuse les trois quarts du temps, et se comporte comme une vraie diva. Alors que le monde est dans le chaos, qui penserait à aller piller un magasin de vêtements de luxe ? Son beau-père est la seule famille qu’il lui reste, et elle n’arrive pas à mettre de côté sa rancœur…

Le gros point positif qui m’a bien surprise dans ce roman est le fait que l’héroïne aie pensé aux animaux. Elle a entreprit de sauver les animaux domestiques de ses voisins et de s’en occuper, chose à laquelle les auteurs de romans apocalyptiques ne pensent jamais. J’ai eu beaucoup de mal à cerner le personnage de Darius, sans doute à cause de l’opinion que Ruby a de lui.

Malgré le problème que j’ai eu avec les personnages, j’ai tout de même adoré ce livre, qui se lit très rapidement. La fin est assez rapide et brutale, je suis donc impatiente de lire la suite.

Note : 17/20

Lux de Jennifer L. Armentrout

111383187

Tome 1

Genre : Adolescent / Science-fiction

Résumé : Après la mort de son père, Katy et sa mère décident de déménager à l’autre bout du pays, dans un petit coin paumé. Elle ne s’attend donc pas à rencontrer des gens de son âge, jusqu’à ce qu’elle rencontre ses voisins, Dee et Daemon Black. Alors qu’elle devient vite amie avec Dee, elle ne parvient pas à s’entendre avec son frère. Arrogant et méprisant, il passe son temps à la provoquer. Mais Katy ne peut s’empêcher de ressentir une attirance pour lui…

Avis : J’ai beaucoup entendu parler de cette saga, et j’aurais mis du temps avant de m’y lancer ! Il est vrai que je ne lis plus vraiment ce style de romans adolescents du type twilight… Même si je me suis surprise à comparer les deux plusieurs  fois, ce sont quand même deux univers très différents. Notamment par la nature des personnages. J’ai adoré l’idée, même si je ne l’ai pas trouvée assez développée. J’attends de vois la suite pour comprendre l’étendue de cet univers.
J’ai plutôt bien aimé les personnages dans l’ensemble, mais surtout les dialogues entre Katy et Daemon. Le personnage de Dee est ce genre de personnages que l’on rencontre (trop) souvent dans les romans ados d’aujourd’hui.
J’ai bien aimé la fin, qui ne nous donne pas un genre de happy end tout simple auquel on s’attend habituellement. Je lirai donc très vite la suite, car j’ai bien envie de savoir ce qui va se passer pour nos personnages.

Note : 15/20


Tome 2

lux,-tome-2---onyx-656383-264-432

/!\ Attention risque de spoilers du tome précédent /!\

Résumé : Depuis que Daemon lui a sauvé la vie en la guérissant de ses blessures, Katy n’est plus la même. Elle se met à développer des capacités hors du commun, qu’elle ne parvient pas à contrôler. Elle comprend alors que Daemon lui a transmit une partie de ses pouvoirs. C’est alors qu’un nouveau s’inscrit dans leur lycée : Blake. Ce dernier ne semble pas être celui qu’il prétend : il est au courant du secret de Katy. Mais peut-elle vraiment lui faire confiance ? La jalousie de Daemon est-elle justifiée ?

Avis de Mme Aubert : Je n’ai pas attendu très longtemps pour lire ce deuxième tome, et j’ai bien fait ! Les choses s’accélèrent, les rebondissements aussi, et il nous est impossible de lâcher ce livre avant de l’avoir terminé. De nouveaux personnages font leur entrée, et nous découvrons un peu mieux ceux que nous connaissions déjà. La relation qui lie nos deux personnages est toujours aussi bien décrite, même si j’ai trouvé qu’ils tournaient un peu en rond à certains moments (ils sont longs à se décider !), entre crises de jalousie et disputes…

J’ai beaucoup aimé l’histoire de ce tome, plus développée que celle du premier (il n’est plus utile de présenter l’univers et les personnages). Les personnages sont plus intéressants et moins stéréotypés (en dehors du personnage de Blake, le parfait surfeur). La fin est surprenante est pleine de surprises, même si certains rebondissements se voyaient à des kilomètres.
Ce tome est donc meilleur que le précédent, et je me demande même si l’auteur ne compte pas faire ça avec tous les tomes…

Note : 17/20


Tome 3

813F3U2u52L

/!\ Attention risque de spoilers des tomes précédents /!\

Résumé : Alors que tout le monde essaie de se remettre de la mort de Adam, Katy et Daemon espèrent enfin pouvoir vivre leur vie en oubliant les menaces qui pèsent sur eux. Mais c’est sans compter sur le retour de Blake, qui décide de les faire chanter : si ils l’aident à libérer son ami Chris du Dédale, il ne parlera pas de Katy aux agents de la Défense. Obligés de travailler ensemble dans l’espoir de sauver Beth, la petite amie de Dawson, ils n’ont d’autre choix que de coopérer. Mais sont-ils vraiment prêts à affronter le Dédale ?

Avis : Ayant adoré le deuxième tome, je suis très vite retombée sur celui-ci. Mais j’aurais peut-être dû attendre… Durant toute la première partie, nous suivons leur préparation, avant qu’ils ne fassent une première tentative… Ratée, bien sur. Pour la première fois depuis que j’ai commencé cette série, je me suis surprise à m’ennuyer plusieurs fois. L’auteur essaie de faire revenir l’action avec des rebondissements qui n’ont franchement aucun sens (la disparition de Carissa, le retour de Will…), et ça ne prend pas. Le reste du livre se partage entre des états d’âme interminables et de Katy, et des déclarations d’amour entre elle et Daemon à n’en plus finir… Ça a vraiment gêné ma lecture, et j’avais parfois l’impression d’être entrain de lire Twilight…

La toute fin est beaucoup trop rapide, et c’est dommage, car c’était le meilleur passage de ce tome. Je lirai tout de même la suite, je veux savoir ce qui va se passer pour nos personnages après le gros rebondissement sur lequel l’auteur nous a laissés…

Note : 13/20

Le gang des prodiges de Marissa Meyer

Le-gang-des-prodiges

Résumé : Dans la ville de Gatlon, les Renégats, doués de pouvoirs spéciaux, ont pris le contrôle de la ville. Considérés comme des super-héros, ils protègent la population contre les Anarchistes, un groupe de prodiges possédant également des pouvoirs. Nova fait partie de ce groupe. Neuf ans plus tôt, toute sa famille a été assassinée sous ses yeux, et les Renégats n’ont rien fait pour les protéger. Elle décide donc d’infiltrer les Renégats, afin de connaître tous leurs secrets, et peut-être, enfin exécuter sa vengeance. Mais quand elle va faire la connaissance de Adrian, le fils de deux des plus grands Renégats, ses certitudes vont vaciller.

Avis : J’avais découvert cette auteure avec sa saga Cinder, et je n’ai pas beaucoup hésité avant d’acheter ce roman. Nous suivons donc l’histoire de Nova, une jeune fille élevée par son oncle, le chef du gang des « super-méchants ». Toute sa vie, elle a été habituée à ressentir de la haine pour les super-héros, qui n’ont pas peu sauver sa famille. Le début de l’histoire est assez long, il faut en effet un certain temps pour poser les bases de cet univers très particulier. Il y a un grand nombre de personnages, et j’ai trouvé très bien l’idée de récapituler leurs dons et rôles dans l’histoire au début du livre.

J’ai adoré le personnage de Nova, qui est rustre, sauvage, mais en même temps intelligente, forte et sensible. J’ai adoré suivre son évolution, ses doutes permanents. Plus l’histoire avance, et plus elle a de mal à savoir vraiment où est sa place. Le personnage d’Adrian est celui que j’ai préféré. Il ne sait plus très bien comment s’y prendre pour être apprécié à sa juste valeur. Il va alors se créer le rôle de la Sentinelle, mais tout ne se passera pas comme il l’avait prévu…

Bien sur, ce genre d’histoire ne peut éviter les clichés, mais même ceux-ci sont bien faits. Chaque personnage a ses nuances, ses failles, ce qui les rendent d’autant plus intéressants. Les différents dons qu’ont les personnages sortent vraiment de l’ordinaire : nous sommes loin de la téléportation ou du contrôle du feu. Dans cette histoire, certains peuvent se transformer en papillon, d’autres transforment leur sang en cristaux, contrôlent la fumée, la lumière… L’auteure a vraiment cherché l’originalité dans ses idées.

J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire au début, mais vu le potentiel des personnages, je me suis forcée à continuer. Et je ne le regrette pas. Ce roman se lit très bien, et très vite, et nous ne pouvons pas le lâcher avant la dernière page. Les rebondissements se succèdent, jusqu’au tout dernier, qui nous laisse tout simplement sans voix (malheureusement, je m’étais fait spoilée avant de commencer à le lire…). Je conseille donc ce roman à toutes les personnes fan des X-men, ou des super-héros en général, mais pas seulement. Il peut être aimé par tout le monde, petits et grands.

Note : 18/20

Cell 7 de Kerry Drewery

112559658

Tome 1 : La mort vous regarde

Genre : science-fiction / dystopie

Résumé : Dans ce monde futuriste, il n’y a plus de système judiciaire: il n’y a donc plus de juges, d’avocats, ni même de procès. Chaque meurtre commis est puni de la même façon : le meurtrier se retrouve automatiquement dans le couloir de la mort, et avance d’une cellule par jour, jusqu’à la dernière où se trouve la chaise électrique. Les téléspectateurs doivent alors voter pour choisir de faire exécuter le coupable ou non. L’héroïne de ce roman est Martha, et elle vient d’assassiner une vedette de la télé-réalité. Alors qu’elle est envoyée dans sa cellule, elle semble résignée à mourir, et ne cherche pas à se défendre. Mais est-elle vraiment coupable ?

Avis :  Premier roman d’une trilogie, nous suivons une héroïne assez atypique : une meurtrière qui s’apprête à payer pour son crime. Elle semble déterminée à payer, mais cela ne nous empêche pas d’avoir des doutes sur sa culpabilité jusqu’au bout… Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce roman, c’est le fait qu’il alterne différents points de vue : celui de Martha, celui de sa conseillère, Eve, mais également celui des téléspectateurs (point de vue qui nous manque dans certaines dystopies aujourd’hui…), ce qui nous permet de voir à quel point le public est orienté dans sa décision…

Note : 18/20


Tome 2 : La mort vous attend

logo_324603-500x794

/!\ Attention, spoiler sur le précédent tome /!\

Résumé : Après les derniers événements survenus, Martha est enfin libre. Mais Isaac a pris sa place dans le couloir de la mort, et elle ne sait pas comment faire pour le sauver. C’est alors qu’un allié inattendu fait son apparition… Pendant ce temps, le Premier Ministre cherche à garder le contrôle sur l’ancienne accusée, tandis que Eve Stanton, son fils et l’ancien juge Cicero cherchent ensemble un moyen d’aider Martha, désormais en cavale…

Avis : Comme souvent dans les trilogies, ce deuxième tome est légèrement moins bien que le premier. Nous avons l’impression que l’histoire fait un peu du sur-place, et j’en attendais bien plus… Nous retrouvons donc Martha, en cavale, et qui semble totalement perdue. Elle ne sait pas quoi faire pour sauver Isaac, et nous voyons bien que l’auteur ne sait pas trop quoi faire de ses personnages… Mais comme pour le tome précédent, tout s’accélère vers la fin, qui est aussi frustrante. Le point de vue du public est encore une fois très intéressant, bien que ce dernier soit incapable de faire face à la vérité…

Note : 16/20

Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir

une-braise-sous-la-cendre,-tome-1-640961-264-432

Genre : Dystopie/Fantasy

Tome 1 : Une braise sous la cendre

Résumé : L’Empire était auparavant séparé en deux : d’un côté les Érudits, gardiens du savoir et de la culture, et de l’autre, les Martiaux, qui constituent les soldats de l’Empire. Mais les Martiaux ont pris le dessus, et réduisent en esclavage les Érudits. C’est dans ce contexte que nous suivons l’histoire de deux personnages : Laia, une Erudite, qui, pour sauver son frère, accepte de devenir l’esclave de la Commandante, et Elias, le fils de la Commandante, qui s’entraîne à devenir un Mask, un Soldat de l’Empire.


Avis : Ce roman est tout simplement incroyable. Il mélange très habilement de la fantasy avec de la dystopie. Le côté fantasy ne m’a pas dérangée, contrairement à ce que j’aurais pensé, car il est très bien dosé (certains personnages ont des pouvoirs, des créatures étranges apparaissent parfois). L’univers qui est décrit dans cette histoire est très complexe, mais il est très bien expliqué, ce qui fait que nous ne sommes pas perdus. Je dois reconnaître qu’il m’a fallu un peu de temps pour me plonger dans l’histoire, mais une fois que c’était fait, impossible de m’arrêter ! J’ai adoré le personnage de Laia, jeune fille courageuse qui subit des horreurs chaque jours. Mais j’ai encore plus aimé Elias. Il est depuis toujours conditionné à penser d’une certaine façon, et pourtant, ça ne l’empêche pas de réfléchir par lui-même. Le seul petit point négatif de ce roman serait sans doute le triangle (ou carré) amoureux qui ralentit un peu l’histoire. Ce roman a donc été un énorme coup de cœur, et j’espère que la suite sera tout aussi bien !

Note : 19/20

Coup de cœur ♥


Tome 2 : Une flamme dans la nuit

une-braise-sous-la-cendre,-tome-2---une-flamme-dans-la-nuit-835489-264-432

/!\ Attention spoilers sur le précédent tome /!\

Résumé : Après avoir défié l’Empire, Laia et Elias sont désormais en fuite. Cette dernière cherche toujours à libérer son frère, et Elias a accepté de l’aider. Tous deux se dirigent donc vers la prison du nord. Mais leur route sera semée d’embûches, car la commandante tient à faire payer son fils pour sa trahison. Pour cela, elle n’a pas hésité à envoyer des Soldats à leurs trousses. De son côté, Hélène, désormais sous les ordres de Marcus, accepte une mission afin de sauver sa famille. Mais a-t-elle fait le bon choix ?

Avis : Ce deuxième tome est globalement une grosse déception. Le premier tome plaçait peut-être la barre trop haut… Nous retrouvons donc nos personnages, et leur évolution dans ce tome est très intéressante. Mais l’histoire s’enlise dès le début, et n’avance pas. L’action tarde à venir, et quand elle arrive, ce n’est pas du tout ce à quoi on s’attendait. L’évolution de Laia n’est pas intéressante, et ses décisions semblent parfois stupides. En revanche, j’ai encore plus aimé le personnage d’Elias, et celui d’Hélène également, qui a enfin le droit à son point de vue. Cette dernière vit des épreuves difficiles, et nous nous demandons comment tout cela va finir. Nous avons le droit à quelques surprises tout de même (même si certaines semblaient un peu abracadabrantes…), mais j’ai adoré la façon dont évolue le triangle amoureux (j’essaie de ne pas spoiler mais ce n’est pas facile…). La fin est plutôt bien, et malgré le fait que je me sois ennuyée une bonne partie du roman, je lirai quand même la suite.

Note : 12/20

Les chroniques lunaires de Marissa Meyer

9782266218177

Genre : Science-fiction

Tome 1 : Cinder

Résumé : Les androïdes et les humains vivent désormais en harmonie, tandis que les habitants de la Lune chercher à s’emparer du pouvoir. Un virus décime peu à peu les habitants de la Terre. Cinder vit à Néo-Beijing, dans l’empire oriental. Elle est la meilleure mécanicienne de la ville, mais pas seulement : elle est également une cyborg. Elle vit avec sa belle-mère et ses deux sœurs. Mais un jour, elle rencontre le prince Kai, destiné à accéder au trône à la mort de son père. Et cette rencontre risque bien de tout changer pour elle…

Avis : Ce roman est une réécriture du conte de Cendrillon, posé dans un monde futuriste où les androïdes travaillent pour les humains. L’idée de départ peut sembler étrange, mais en réalité, elle fonctionne vraiment très bien. J’ai adoré le fait que le conte ne soit pas repris en totalité, mais uniquement par touches, ce qui fait que nous ne pouvons pas connaître d’avance le dénouement de l’histoire. Malgré la couverture (magnifique, d’ailleurs), nous sortons complètement des histoires de princesse, ce qui en fait une très bonne réécriture. Les personnages sont super attachants (Kai en tête). Le seul petit bémol est sans doute les changements de point de vue qui ne sont pas précisés, ce qui fait que parfois, j’avais du mal à savoir avec quel personnage nous étions.

Note : 15/20


 Tome 2 : Scarlet

Scarlet

Résumé :  Scarlet est une jeune fille qui vit avec sa grand-mère en France. Jusqu’au jour où sa grand-mère disparaît, et elle est contrainte de reprendre en main la ferme familiale. Elle vend ses légumes à un restaurant, où elle va faire la rencontre de Loup, un jeune homme adepte des combats de rue. Elle va vite découvrir que Loup n’y est pas pour rien dans la disparition de sa grand-mère, et va devoir lui faire confiance si elle veut avoir une chance de la sauver…

Avis de Mme Aubert :  Dans ce second tome, nous découvrons le personnage de Scarlet, qui correspond au Petit Chaperon Rouge. Encore une fois, j’ai adoré les parallèles et les clins d’œil au conte d’origine. Cependant, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec ce personnage et son histoire, pas très passionnante. J’ai plutôt bien aimé le personnage de Loup, en revanche. L’histoire de l’armée de Levana m’a semblé vraiment tiré par les cheveux… Quant à Cinder, j’ai trouvé son histoire totalement sans intérêt, presque autant que le personnage de Thorne…

Note : 12/20


Tome 3 : Cress

les-chroniques-lunaires,-tome-3---cress-516346-264-432

Résumé : Cress vit dans un satellite en orbite autour de la Lune, depuis des années. Elle travaille pour la thaumaturge personnelle de Levana, et l’aide notamment à camoufler la présence des vaisseaux en direction de la Terre, grâce à ses connaissances poussées en informatique. Mais secrètement, elle rêve de rejoindre la Terre, notamment pour rencontrer Thorne, dont elle suit les exploits depuis l’espace. Cinder et Thorne, maintenant rejoints par Loup et Scarlet, vont tout tenter pour la sauver, car elle risquerait bien de tout changer dans cette guerre…

Avis : Ce 3ème tome est clairement mon préféré. J’ai tout simplement adoré le personnage de Cress, qui est sans doute devenu mon personnage préféré. Sa façon de voir Thorne m’a d’ailleurs fait changé d’avis sur ce dernier, que je me suis mise à apprécier. L’histoire progresse enfin dans cette histoire, et les relations entre les personnages aussi. L’abondance de points de vue rend l’histoire plus complète, et la longueur de ce tome en fait un gros point positif. Le seul point négatif que je peux relever est sans doute le fait que les personnages soient constamment séparés.

Note : 18/20


Tome 4 : Winter

Winter

Résumé : Winter est la belle-fille de la Reine Levana. D’une très grande beauté, la reine en fait son souffre-douleur, et l’a obligée à se mutiler le visage. Elle a refusé depuis des années d’utiliser ses pouvoirs de Lunaire, ce qui lui a causé des problèmes psychologiques : elle a notamment des hallucinations incontrôlables. Elle est amoureuse depuis toujours de son garde personnel, Jacin, qui est enfin revenu sur la Lune. Mais elle refuse toujours de vivre selon les règles dictées par la Reine…

Avis : La première chose que je peux dire sur ce tome c’est : qu’est-ce qu’il est long ! Et pour cause, il fait presque 1000 pages ! Le 3ème tome était déjà bien fourni, mais nous sentons vraiment la longueur dans ce tome-ci. Et le défaut principal de ce tome est bel et bien le fait que nos personnages se retrouvent constamment séparés avant de se retrouver… J’ai cependant bien aimé la progression de l’histoire, le changement et l’évolution de chacun des personnages. Je peux aussi clairement dire que la fin est extra ! Il ne pouvait pas y avoir de fin plus parfaite.

Note : 17/20


En conclusion, cette série est de très bonne qualité. Le côté science-fiction passe devant l’histoire des contes, ce qui en fait une série que tout le monde pourra aimer ! Les personnages sont attachants et l’histoire tout simplement top.

La sélection de Kiera Cass

Tome 1 : la sélection

83633_aj_m_2386

Résumé : America vit dans un pays, Illéa, qui était autrefois les États-Unis. C’est désormais un Roi qui règne sur le pays séparé en castes en fonction du métier et des richesses de chacun. Alors que le prince atteint sa majorité, une nouvelle Sélection est organisée : trente-cinq jeunes filles sont choisies parmi les castes inférieures. Le prince doit choisir parmi elles la femme qui deviendra la princesse. America, qui est déjà amoureuse d’Aspen, décide tout de même de s’inscrire, sous la demande de ses parents…

Avis : Ce premier tome présente très bien les lieux et les personnages. Nous sommes très vite immergés dans cet univers futuriste, dans lequel les habitants sont placés dans des castes qui déterminent leur profession. J’ai aimé les personnages dès le début, à commencer par America. J’ai eu beaucoup de mal à apprécier Maxon au départ, qui me semblait superficiel et sans vraiment d’intérêt (vous l’aurez deviné, j’avais une préférence pour Aspen.) La fin m’a surprise, elle ne dévoile pas d’énorme rebondissement, mais n’arrive pas au moment que je pensais. J’imaginais plutôt la fin de la Sélection à ce moment-là, et une héroïne menant la révolte dans la suite (comme dans tous les romans de ce style aujourd’hui). J’ai justement aimé le fait que ce soit fait différemment cette fois-ci. Le côté princesse ne m’a absolument pas dérangée, il est très bien mené et n’est jamais dans l’excès. Les autres candidates sont intéressantes, bien que nous ne puissions pas éviter les clichés (Céleste la peste et Marlee alias miss-parfaite). Ce premier tome très accrocheur donne envie de lire la suite.

Note : 16/20

 


Tome 2 : l’élite

l'_lite

/!\ Attention risque de spoilers du tome précédent /!\

Résumé : Depuis qu’elle a découvert qu’ Aspen travaille désormais au palais, America doute plus que jamais de ses sentiments envers lui, et surtout, envers Maxon. Alors que les candidates se font de moins en moins nombreuses, l’étau se resserre et America ne sait plus ce qu’elle souhaite : doit-elle sacrifier son amour pour Aspen au détriment de Maxon, ou doit-elle laisser cours à ses sentiments pour Aspen, au risque de se faire exécuter ?

Avis : Ce tome 2 est de loin le meilleur des trois. Le dilemme de America pourrait paraître agaçant, et parfois, il l’est, mais tout reste bien fait. Les rebondissements s’enchaînent dans ce tome, et la véritable personnalité de Maxon se révèle enfin. L’issue de cette histoire est malheureusement assez prévisible, mais il est intéressant de voir comment elle va être amenée. Les actions s’enchaînent assez rapidement, et nous réserve quelques surprises… J’aime toujours autant le personnage de America, malgré ses petites crises de jalousie et de colère qui peuvent agacer certains. J’ai appris à aimer Maxon dans ce tome, notamment grâce à certaines révélations sur son passé. Le personnage de Aspen reste assez effacé, et n’a plus vraiment d’intérêt, à part à faire douter America de tout.

Note : 17/20


Tome 3 : L’élue

CVT_La-Selection-Tome-3--LElue_9053

/!\ Attention risque de spoilers des tomes précédents /!\

Résumé : America est désormais certaine de ses sentiments pour Maxon. Mais comment arrivera-t-elle à l’avouer à Aspen ? Alors que le nombre de candidates est réduit à son minimum, America doit faire face à ses choix, et prendre les bonnes décisions. La révolte gronde parmi le peuple, et son possible mariage avec le prince pourrait bien tout remettre en cause.

Avis : Nous avons enfin le dénouement de l’histoire de America. Bien que très prévisible, j’ai plutôt bien aimé ce tome. Tout s’enchaîne vite (trop vite peut-être) et l’action ne nous laisse pas de répit. J’ai cependant trouvé qu’il y avait certaines longueurs qui auraient pu être évitées, et qui gâchent un peu le rythme de l’histoire. J’ai bien aimé l’évolution des personnages, bien que l’auteure ait choisi des solutions de facilité un peu trop grosses à mon goût. J’ai été surprise par la fin, qui était bien faite, mais qui possède son lot de morts bien inutile.

Note : 17/20


Tomes 4 et 5 : L’héritière et la Couronne

CVT_La-Selection-Tome-4--LHeritiere_4668            43489-267870-large

/!\ Attention risque de spoilers des tomes précédents /!\

Résumé : Vingt ans après la sélection de sa mère, et malgré l’abolition des castes, le peuple est toujours mécontent. Maxon et America décident donc de créer une nouvelle sélection pour leur fille Eadlyn. Trente-cinq jeune hommes sont donc conviés au palais, afin de conquérir le cœur de la future reine. Mais Eadlyn, aussi têtue que sa mère, ne l’entend pas de cette oreille… Arrivera-t-elle à trouver l’amour parmi ses prétendants ? Cela suffira-t-il à apaiser la colère du peuple ? Est-elle vraiment prête à prendre la place de sa mère ?

Avis : Ces deux tomes, que j’ai lus à la suite, sont bien inutiles. Il est intéressant de savoir ce que sont devenus les personnages des trois premiers tomes, et c’est bien là le seul point positif. L’héroïne est têtue, désagréable et agaçante. Elle ne pense qu’à sa petite personne, contrairement à ce que faisait sa mère. Les personnages des garçons sont tous fades et inintéressants au possible. America et Maxon passent totalement au second plan, et on a juste l’impression qu’ils sont devenus des vieux gâteux moralisateurs. Les voir du point de vue de l’héroïne leur retire tout leur caractère et tout ce que l’on avait pu aimer d’eux avant. Enfin, parlons de cette fin totalement ridicule. L’héroïne tombe amoureuse dans les dix dernières pages, du personnage le plus inutile et improbable. Mais le pire est la décision qu’elle prend à la fin, ce qui fait que ces deux tomes ont été parfaitement inutiles à l’histoire…

Note : 11/20

La série U4

Genre : Dystopie / Aventure


Résumé de la série : L’histoire de la série U4 se déroule dans une France post-apocalyptique. En effet, un virus a décimé la population mondiale, ne laissant derrière lui que des adolescents. Juste avant qu’internet ne soit coupé, l’administrateur du jeu Warrior of time (qui se fait appeler Kronos), un jeu vidéo en ligne, a laissé un message étrange à ses joueurs. Il leur donne rendez-vous au pied d’une horloge à Paris la nuit du 24 décembre, afin de remonter le temps pour éviter l’épidémie.

Cette série se compose de quatre tomes, tous écris par un auteur différent, mais qui peuvent être lus dans l’ordre que l’on veut. Chacun des tomes raconte l’histoire d’un des personnages ayant reçu le message de Kronos, et qui cherche à se rendre à Paris.


9782092556160

 U4 Stéphane

Résumé : Stéphane vit seule à Lyon avec son père, un épidémiologiste, quand le virus est déclaré. Plutôt que de rejoindre les R-Points comme il est obligatoire de le faire, elle décide de rester chez elle à attendre le retour de son père. Sauf que les pillard rôdent et, le jour où ils s’en prennent à elle, elle décide de changer d’avis. Elle va alors rencontrer Alex, un jeune homme qui s’occupe des animaux délaissés d’un zoo…

Avis : Premier livre de cette série que j’ai lu, et je ne suis pas déçue. L’histoire est vraiment très intéressante et bien faite. Cependant, j’ai eu beaucoup de mal à apprécier le personnage principal. Je l’ai trouvée peut-être un peu trop… Sauvage ? Elle est violente sans forcément s’en rendre compte, et n’a pas peur de blesser les gens qui l’entourent. Typiquement le genre de personnages que je déteste. J’ai cependant aimé son évolution, notamment grâce au personnage de Yannis. J’ai bien aimé la fin, même si je m’attendais à quelque chose d’énorme. Ce tome m’a en tout cas donné envie de découvrir les autres, notamment celui sur Yannis.

Note : 17/20


U4 Yannis

9782092556153

Résumé : Yannis vit à Marseille. Il a assisté à la mort de toute sa famille, et depuis, ne cesse de voir leurs fantômes apparaître. Alors qu’il retrouve son meilleur ami, celui-ci se fait tuer son ses yeux. Il décide alors de prendre la route, avec Happy, son chien, afin d’être présent au rendez-vous des joueurs à Paris. Mais alors que la loi martiale est exigée, Yannis risque bien de ne pas aller au bout de son voyage…

Avis : Deuxième roman de cette série que je lis, juste après celui de Stéphane. Ce qui est peut-être mon erreur. Le souci est que ces deux personnages sont très liés, ce qui fait que j’ai eu l’impression de lire le même livre deux fois. J’ai tout de même apprécié le personnage de Yannis, malgré certaines décisions qu’il a prises qui m’ont un peu énervée… Ce tome nous permet de mieux cerner le personnage, ce qui n’était pas le cas dans celui de Stéphane.

Note : 16/20


u4_jules

U4 Jules

Résumé de ce tome : Jules est un garçon timide et maladroit. L’histoire commence alors qu’il a perdu toute sa famille dans l’épidémie. Seul son frère a survécu. Alors qu’il cherche de la nourriture, il tombe par hasard sur une fillette, Alicia, la nièce d’un de ses voisins, étrangement épargnée par le virus. Il va alors tout faire pour la protéger. Alors que l’armée instaure une loi martiale, obligeant chaque personne à se rendre à un R-Point, sorte de zone de vie pour les réfugiés, Jules et ses amis vont se battre pour leur liberté.

Avis  : 3ème roman de la série que je lis, ce tome est sans aucun doute mon préféré. Jules est un personnage atypique (loin des standards de garçon parfait que l’on retrouve souvent dans les romans), timide et maladroit, qui cherche à tout prix à survivre dans un monde qui tombe dans le chaos. L’histoire, sans doute moins intéressante et mouvementée que celles de Stéphane et Yannis, se suit tout de même très bien, si bien qu’il est impossible de s’arrêter avant la fin. Le personnage d’Alicia est un vrai plus dans cette histoire, que l’on ne retrouve pas dans les autres tomes.

Pour conclure, un roman qui plaira aux amateurs de science-fiction, mais aussi d’aventure ou de romans réalistes. Une fois commencé, vous vous sentirez obligé de lire tous les tomes !

Note : 18/20


9782748516586

U4 Koridwen

Résumé : Koridwen vit en Bretagne, et continue de s’occuper de la ferme familiale, bien que toute sa famille soit morte à cause de l’épidémie. Elle aussi joueuse de WOT, elle ne croit pas au message du modérateur. Mais au fur et à mesure, elle prend conscience qu’elle n’est plus en sécurité seule. De plus, sa grand-mère, qui se disait être une sorcière, semble lui avoir laissé des signes que son destin doit se jouer à Paris. Elle décide donc de retrouver son cousin Max, puis de rejoindre Paris en tracteur.

Avis : Au départ, je dois avouer que je n’avais aucune envie de lire ce livre. Il faut dire que je n’ai aimé aucune des apparitions de ce personnage dans les autres tomes. Mais finalement, je regrette d’avoir attendu si longtemps pour le lire. Etre dans la tête de Koridwen permet vraiment de mieux comprendre ce personnage. Elle est forte et indépendante, ce que nous ne voyons pas forcément dans les autres tomes. J’ai beaucoup aimé l’idée de magie venue de sa grand-mère, et j’ai aimé chercher avec elle les indices qu’elles lui avaient laissés. Pour ce qui est de la fin du roman, si nous sommes bien attentifs, nous la découvrons dès le début. C’est pourtant la meilleure fin des quatre tomes, et je suis impatiente de voir ce qui se passe pour nos personnages dans le dernier tome, contagion.

Note : 16/20